LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

BOUAKE/Reconstruction du marché central : la pose de la première pierre fixée en 2017

NICOLAS DJIBO MAIRE DE BOUAKELe chronogramme des études et des travaux de reconstruction du marché central de Bouaké est connu. Réalisé par l’Agence française de développement, il a été rendu public, samedi 2 mai 2015, au sortir de la 2e session du Conseil municipal de Bouaké pour cette année 2015 par le maire de Bouaké, DJIBO Youssouf Nicolas :

« Selon le chronogramme mis à ma disposition par l’AFD, la pose de la première pierre se fera le 1er juillet 2017. Je pense que nous allons batailler pour réduire ce délai qui, est un peu long. On peut réduire surtout au niveau du délai des appels d’offres. Il y a plusieurs études, faisabilité, construction du marché, aménagement de la zone centrale. Nous sommes dans une fourchette entre 25 et 30 milliards de francs Cfa, pour l’ensemble de tous ces travaux. C’est-à-dire reconstruction du marché central, aménagement de la zone centrale. Mais, on se fera tout d’un coup, les travaux se dérouleront par étapes.   On va commencer par ce qui est prioritaire, c’est-à-dire la reconstruction du marché central »

Le maire a poursuivit en informant que : «  Le financement du marché a été accordé par l’AFD grâce à l’appui du chef de l’Etat Alassane Ouattara. C’est un financement AFD à travers le mécanisme CDD (Contrat de désendettement développement). Pourquoi le Conseil municipal a au à délibérer de ce projet dans sa session d’aujourd’hui ? Tout simplement que nous avons la maitrise d’ouvrage de la réalisation de ce marché. Cela veut dire que c’est la mairie de Bouaké qui a le contrôle de toute la construction du marché…Pour que je puisse avoir les coudés franches, il me fallait le feu vert du Conseil municipal et c’est ce qui vient de se faire »

Lire aussi :  Côte d’Ivoire-Bouaké: On renforce la sécurité communale

Concernant la création d’une société pour organiser la Foire Forum Carnaval de Bouaké, il faut noter que le conseil municipal à donner son accord :

« On va faire comme dans beaucoup de pays, notamment au Brésil. La Foire de Rio et celle de Porto Allègre sont gérées par des sociétés sous contrôle de leur mairie. A travers ce compte, nous peut aisément demander à des sponsors de nous aider », a dit le maire.

Rappelons que onze points étaient à l’ordre du jour pour ce Conseil municipal dont :

Entre autres, la délocalisation de la construction de la maternité de Djambourou au quartier Broukro, le jumelage avec la ville d’Agadir, création d’une société chargée de l’organisation de la Foire Forum Carnaval de Bouaké, ouverture d’un compte bancaire au profit de la Foire Forum, ouverture d’un compte bancaire au profit d’un projet de réhabilitation d’une école primaire financé par l’ambassade du marché, examen et adoption du projet de plan d’aménagement indicatif de la zone marchande de la ville de Bouaké…

L.Lamine, correspondant régional Gbêkê

© 2015, herve_makre. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com