LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

CIV : «L’art de vouloir gagner une présidentielle, sans l’avoir préparée» (Billet d’humeur n°30 d’André Silver Konan)

ASK 2015Et pendant ce temps, l’opération de recensement des électeurs a débuté, il y a une semaine, en Côte d’Ivoire. Que constatons-nous ? A part un communiqué sans conviction de Mamadou Koulibaly, invitant les électeurs à aller se faire recenser, et une conférence de presse d’Affi N’Guessan, dont l’objectif était en réalité de ressusciter l’AFD (personne n’est dupe), face à la montée médiatique de la CNC ; je n’entends aucun candidat déclaré contre Alassane Ouattara, s’approprier le processus de recensement, qui doit durer juste un mois. Alors question : comment les opposants pensent-ils gagner la présidentielle qui aura lieu dans quatre mois, s’ils ne la préparent visiblement pas ?

Et pendant ce temps, la mouvance présidentielle envoie ses émissaires sur le terrain, avec pour cibles, les nouveaux majeurs et ceux qui n’ont pas pu, pour des raisons diverses, figurer sur le listing de 2010.

Notez que de tous les candidats déclarés à la présidentielle d’octobre, Alassane Ouattara est le seul, jusque-là à avoir été investi (Affi a été désigné candidat, mais n’a pas encore été investi par le FPI) par au moins cinq partis politiques, dont deux des trois les plus importants du pays. Notez qu’il est le seul dont le parti (ici le RHDP) a déjà désigné ses directeurs de campagne dans le district d’Abidjan (le plus gros électorat). Notez surtout que ceux qui devraient davantage inciter les électeurs à s’inscrire, ce sont les nouveaux candidats (et ils le sont tous), puisque théoriquement, ils ne connaissent pas leurs électeurs potentiels, à la différence du candidat Ouattara dont les électeurs de 2010 n’ont plus besoin de se faire re-recenser.

Lire aussi :  Et pendant ce temps… qu’est-ce qui empêche la police de nous débarrasser de ces vilains petits « microbes » ? (Par André Silver Konan)

Et je continue donc de poser la question à laquelle je n’ai pas de réponse depuis que je la pose, si ce n’est que de l’injure, toute chose qui me glisse naturellement sur la peau: chers candidats déclarés contre Ouattara, comment faites-vous pour espérer battre un président sortant, contre qui vous n’avez pour seul programme que la réconciliation?

André Silver Konan

Journaliste-écrivain

© 2015, herve_makre. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com