LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

Déclaration de patrimoine : Toujours une opacité dans la gestion de nos dirigeants

Seydou Elimane Diarra
Seydou Elimane Diarra

Déclaration de patrimoine : Toujours une opacité dans la gestion de nos dirigeants

La machine est désormais en route. Après la déclaration du Président de la République en 2013, c’est maintenant au tour des  élus, des Présidents d’Institutions, et de tout grand commis de l’Etat, de déclarer ses biens. Bonne initiative, bien que tardive ! La Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance de Seydou Diarra qui est chargée de cette mission, a déjà commencé la distribution des formulaires. Le Premier ministre Kablan Duncan, le célèbre ministre de la Fonction publique Cissé Bacongo « le bétonneur », et le Président de l’Assemblée nationale, ont déjà reçu les leurs. Ils ont d’ailleurs exprimé leur joie de se soumettre à cet interrogatoire. Il s’agit de trois formulaires qui devront renseigner sur les biens propres des élus, sur les biens de leurs épouses ou époux s’ils sont mariés sous le régime de la communauté de biens, et les biens au nom des enfants mineurs. Bien vrai que ce soit un acte constitutionnel, mais l’on se demande pourquoi c’est deux ans après que les autorités qui dirigent le pays doivent à leur tour, passer ce cap. Peut-être que le temps leur a été donné de mieux assurer leur assise financière… Ces derniers ont d’ailleurs deux semaines à compter de la date de la réception du formulaire, pour le rendre. On ignore si les résultats, comme toujours, resteront dans le secret. Alors que dans des démocraties comme la France que veut copier la Côte d’Ivoire, l’on peut consulter le patrimoine des dirigeants rien qu’en cliquant sur le Net. Ici, ce n’est que le CV de nos immenses ministres qui est accessible à tous sur la page gouvernementale; rien que ça! On se souvient que le candidat Ouattara avait promis déclarer ses biens une fois élu. Malheureusement la très grande majorité des Ivoiriens ignorent que cela a été fait. On approche des prochaines élections et il paraît important de rassurer les compatriotes quant à la bonne gestion et à la bonne foi des dirigeants. C’est sûr que durant toutes ces années, ils n’ont fait que se réaliser, avec leur salaire honnêtement gagné. Ils ont donc intérêt à faire le bon point. Car peut-être est-ce un test qui permettra aux moins gourmands de conserver leur place pour le nouveau mandat. Une chose est sûre, le citoyen lambda se demande à quoi répond cette déclaration de patrimoine à la fin surtout, du mandat. Question transmise à la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance.

Lire aussi :  GAGNOA : PDCI-RDA, passation des charges pour la victoire de 2020?

M.A (in L’Eléphant déchaîné n°366)

© 2015, herve_makre. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com