LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

Côte d’Ivoire : face au refus de reconnaissance de leur statut les inspecteurs de l’éducation créent une coordination

« C’est une injustice qui nous est faite depuis 2 ans de  la part de notre tutelle »

La salle de conférence de la bibliothèque nationale sise au Plateau a servi de cadre, samedi 15 Juin 2019 à l’assemblée générale constitutive de la coordination nationale des inspecteurs du secteur Education-Formation (CNISEF.CI). Avec pour thème : la nécessité de l’application du profit de carrière pour un encadrement renforcé : cas des inspecteurs de grade A5, A6 et A7. Cette assemblée générale qui a rassemblé plusieurs inspecteurs issus de toutes les structures du secteur Education-Formation voit la mise en place d’un instrument de lutte pour la défense de leurs intérêts.

En effet, selon Koffi N’Guéssan Daniel, président de ladite coordination, elle regroupe les inspecteurs issus du concours exceptionnel d’accès au grade A5, A6 et A7 organisé en 2016 par le ministère de la fonction publique. Le collectif ainsi crées veut lutter pour l’application   effective du profit de carrière. A l’analyse de la situation, il faut savoir que le ministère de l’éducation nationale à travers   sa direction des ressources humaines refuse de reconnaître leur nouveau statut et il veut les maintenir à leurs anciens postes. Jusque-là aucun d’entre eux n’a obtenu le certificat de prise de service. C’est ce faite que dénonce Koffi N’Guéssan Daniel en disant ceci :

«C’est une injustice qui nous est faite depuis 2 ans de  la part de notre tutelle car nos collègues des autres ministères ont vu leur situation régularisée, nous ne comprenons vraiment rien. ». Les inspecteurs issus de ce concours exceptionnel ainsi que ceux de la promotion 2017 demandent  à être déployés pour assumer les tâches dévolues à leur nouveau statut à savoir : l’encadrement, le suivi et l’évaluation. Cette raison émane du statut  de la fonction publique. C’est pourquoi Koffi N’Guéssan Daniel invite tous ses camarades issus des deux promotions à se mobiliser pour gagner ce défi dont dépend la suite de leur carrière.

Lire aussi :  Abidjan-Amani N’guessan se remet de sa trahison : «La politique, s’appeler Gossio ne suffit pas…Mais Affi N’guessan n’est pas le Fpi» 

FORD RAYMOND GUEI

© 2019, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com