LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

RHDP MABRI LEDEBATIVOIRIEN.NET

Cote d’Ivoire-RHDP: le fils de Guei Robert, Mabri Toikeusse entre le marteau et l’enclume-voici le choix qu’il fait

Albert Flindé, Conseiller à la primature, a été l’un des outils-cadres de l’UDPCI utilisés dans  le complot ourdi contre Abert Mabri Toikeusse pour prendre le contrôle du parti de feu Robert Guei. Le RHDP l’a tenté plus ou moins contre plusieurs partis politiques comme le PIT, le FPI, le PDCI, le MFA, etc.

 Aujourd’hui, l’UDPCI du Docteur, Abdallah Mabri Toikeusse qui est dans le viseur du RDR-RHDP d’Alassane Ouattara. Pourquoi ce regain de tension entre le Président ivoirien et le fils du Tonkpi, après celle vécue lors du dernier voyage de Mabri Toikeusse au Maroc au début de la crise entre Guillaume Soro et Alassane Ouattara ?

Albert Mabri Toikeusse aura réussi à agacer, le Chef de l’État de la Côte d’Ivoire,Alassane Ouattara  par ailleurs, le Président du RHDP, qui a convoqué d’urgence le président de l’UDPCI. L’ une des raisons, la décision de Mabri Toikeusse depuis la dernière réunion du BEN de l’UDPCI le 10 avril 2020 où des « traîtres pro-Gon » ont été virés de la haute direction du parti de feu Robert Guei.

En effet, le franc-parler d’Albert Mabri Toikeusse au cours du dernier conseil politique extraordinaire qui a consacré un supposé consensus autour d’Amadou Gon Coulibaly pour représenter le RHDP à la course de la présidentielle d’octobre 2020 en est premièrement pour quelque chose dans la convocation d’urgence du président de l’UDPCI.

La réaction d’opposition d’Albert Mabri Toikeusse face au mode et le cadre de désignation du premier ministre, Amadou Gon Coulibaly comme le candidat du RHDP le 12 mars 2020 a fait grincer les dents des inconditionnels d’Alassane Ouattara et de Gon Coulibaly. Car, la parole du président ivoirien paraît comme l’évangile aux yeux de ces personnes au RHDP. « le prophète ADO a parlé, ce n’est pas contestable ».

Lire aussi :  CONVENTION D’INVESTITURE DE SEALASSANE OUATTARA : LES MOTIONS DE SOUTIEN ET DE FELICITATION

Deuxièmement, le réaménagement technique de la direction de l’UDPCI le vendredi 10 avril 2020 en boutant hors de cette direction « des traîtres » comme Albert Flindé a rajouté de l’huile sur le feu des courroux des « alassanistes » et des « Gonistes » contre Albert Mabri Toikeusse. C’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Au point où le président du RHDP, Alassane Ouattara convoque, illico, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique à une réunion dit-on de clarification de la position du Docteur, Albert Mabri Toikeusse au sein du RHDP ce jeudi 16 avril 2020 au siège du RHDP à Cocody-Danga, rue Lepic.

Le RHDP gagnerait à ne pas irriter également Albert Mabri Toikeusse et le pousser à la porte. Car, de tous les grands leaders à la création du RHDP à en 2005 à Paris (Anaky Kobenan, Henri Konan Bédié) qui ont claqué la porte, il ne reste que le président de l’UDPCI. Si Mabri part du RHDP, le parti d’Alassane Ouattara sera réduit à sa propre expression. C’est-à-dire le RDR-RHDP.

H.K.

© 2020, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com