LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

Dr Diamana guérit le covid-19 BJ12 LEDEBATIVOIRIEN.NET

urgent-riposte au Covid-19: le BJ12, le remède d’un chercheur ivoirien au centre de discutions entre leaders mondiaux

Le gouvernement ivoirien devra se saisir du dossier de l’équipe du chercheur Diamana

 

Le remède au covid-15, du nom de, BJ12 mis au point par l’Ivoirien connu sous le nom de Dr. Diamana chercheur en Bio-médecine, n’arrête pas de surprendre par ses résultats probants aussi bien au plan national qu’international. Artistes, homme des médias, de santé ou tout autre domaine d’activité, l’ont déjà expérimenté à satisfaction en Côte d’Ivoire. Au plan africain, la récente guérison fascinante de plusieurs personnalités Sud-Africaines grâce au traitement au BJ12, fait des vagues en ce moment dans le milieu médical et des chercheurs.

L’African Tourism Board (ATB) et les dirigeants du World Tourism Network (WTN) envisagent sérieusement de discuter avec les autorités ivoiriennes pour faire de cette piste africaine, une solution à la pandémie à Coronavirus. Cette décision a été prise le vendredi 13 février 2020, lors d’une conférence entre ces hautes personnalités après un exposé émouvant de Mr. Cuthbert Ncube sur les circonstances de sa guérison par le traitement au BJ12 de  le docteur Diamana.

Ladite conférence a réuni en autres, le Dr Taleb Rifai, ancien Secrétaire général de l’OMT, Alain St. Ange, ancien ministre du Tourisme des Seychelles, le Dr Peter Tarlow, expert mondialement connu de la sûreté et de la sécurité du tourisme du Texas, aux États-Unis, et d’autres hauts responsables du tourisme du monde entier.

Les circonstances de la guérison de la haute autorité sud-africaine Cuthbert Ncube

Cuthbert fait un test COVID-19 le 12 janvier 2021 à Pretoria. Il a été réservé sur un vol de Johannesburg à Abidjan le 13 janvier pour une éventuelle rencontre le ministre ivoirien du tourisme afin de discuter des prochaines élections du poste de Secrétaire Général de l’OMT. La Côte d’Ivoire étant membre du Conseil exécutif de l’OMT.

Lire aussi :  Côte d’Ivoire: le Forum de la société civile de l’Afrique de l'Ouest préoccupé par la situation sociopolitique qui se radicalise de plus en plus

Même si Cuthbert se sentait apparemment bien à l’époque avant le test de COVID-19, le résultat s’est avéré positif. En conséquence, il est rentré chez lui pour s’isoler. Malheureusement, les jours suivants Cuthbert a développé des symptômes graves, notamment une perte d’appétit, des problèmes respiratoires et une forte fièvre. Il a complètement perdu sa voix en essayant de respirer.

Suite à l’annulation du voyage de M. Ncube, le Dr Diamana de Côte d’Ivoire a immédiatement expédié en Afrique du Sud des bouteilles de son sirop contre la COVID-19. A l’arrivée du coli le 22 janvier 2021 au domicile de Cuthbert à Pretoria, ce dernier luttait entre la vie et la mort.

Son témoignage à la suite de sa guérison

«J’ai reçu le remède le 22 janvier 2021. J’ai immédiatement commencé à prendre remède-le sirop BJ-12 du Dr. Diamana en suivant les instructions de son Directeur des Relations Extérieures, M. Grah. J’ai pris le sirop comme indiqué et quelques jours après, j’ai été guéri. En ce qui me concerne maintenant, mon appétit est revenu à 75%. J’ai commencé mes exercices réguliers tous les jours, mon énergie revient. Aujourd’hui, je me sens vraiment beaucoup mieux».

Dans l’intervalle, Mr Ncube a fait en sorte que certaines bouteilles soient expédiées à un autre professionnel du tourisme malade du COVID-19 vivant au royaume d’Eswatini (Swaziland). Ce dernier s’est également remis d’une situation de santé très grave. Cuthbert est convaincu que ce produit africain entièrement naturel pourrait être la contribution africaine à la lutte contre la pandémie.

De fait, les résultats mondialement reconnus du BJ12 devraient convaincre tous les septiques à tester  cette solution africaine proposée par Dr Diamana à une large échelle, pour s’en convaincre définitivement de son efficacité. Aussi les autorités ivoiriennes devaient-elles s’en saisir pour prendre une part déterminante dans la riposte au COVID-19. Ce nouveau développement de l’actualité sur le traitement de la Covid pourrait ne pas être du goût des grandes firmes pharmaceutiques qui se font la concurrence pour un vaccin efficace. Cependant, aucune piste de guérison face au covid-19 ne devra être écartée même face au diktat des puissances dans le monde de la recherche, et l’Etat Ivoirien devrait se dresser pour étudier la piste de la solution BJ12.

Lire aussi :  Echanges commerciaux Cote d’ivoire-UE-RU-Albert Flindé: «L’APEi est un levier pour la transformation structurelle de notre économie»

Le BJ12 est fait à base de plantes naturelles sans effets secondaires comme le témoigne tous les guéris et il peut être utilisé aussi bien à titre préventif que curatif. L’artiste Goudé, du Groupe Magic Systèm, continue de témoigner de sa guérison inespérée, avant l’usage du traitement du docteur Diamana. Le gouvernement  ivoirien devrait sérieusement envisager, la piste BJ12 dans la lutte contre le Covid-19. Juste  par un test du produit, car les chercheurs ivoiriens sont  à l’œuvre.

H.MAKRE

ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com