LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

Urgent-excuse publique et déification d’Alassane Ouattara à Séguéla: de quoi les  jeunes ont-ils eu peur?

Humiliation et blasphème, cette association à Dieu Tout-puissant dans la ville aux mille minarets. De quoi ont-ils peur ces jeunes qui se illustrés il y a quelques jours en attendant la dépouille du Premier ministre Hamed Bakayoko, natif de Séguéla? Les encagoulés, des cadres locaux ou l’exclusion de Séguéla?

«Dieu est un médicament, d’autres le déforment en poison, de ce que je dénonce dans «Crime spirituel» : «faut pas mêler Allah à vos actes criminels, faut pas mêler Mahomet à vos actes criminels…» dixit Alpha Bondy, méga star de reggae de nationalité  ivoirienne. Associer un mortel à Allah Tout puissant, le miséricordieux et le clément dans une ville majoritairement musulmane. À Séguéla, que penseront les érudits du saint coran du geste et des propos de ces jeunes qui se sont agenouillés pour déifier Alassane Ouattara dans un discours d’excuse publique. De quoi ont-ils eu peur? Les encagoulés, la perte des tabourets des cadres locaux ou l’exclusion de Séguéla du Plan National de Développement de la Côte d’Ivoire durant le 3è mandat? Il faut se ressaisir.

En politique, faut-il craindre un mortel et défier Dieu Tout puissant dans son omnipotence ? C’est la question à laquelle les érudits du saint coran de la ville de Séguéla en particulier et de la Côte d’Ivoire en général doivent apporter une réponse afin que les ivoiriens et ivoiriennes de toutes les obédiences religieuses soient rassurés.

Le geste des jeunes de Séguéla, le mardi 16 mars 2021 étonnent encore les croyants et les religieux dans son sens de déification du Président Alassane Ouattara. «Président! Le worodougou vous appartient. Le vent que nous respirons donc ici, vous appartient». Dieu est unique et à lui appartient tout ce qui existe dans ce monde. L’air, l’eau, terre et créatures humaines ou non. Ainsi en politique, nous devons savoir garder raison. Car, la passion éjecte rapidement la rationalité de nos esprits. Au point où ce jour, nous associons à Dieu Tout puissant un être mortel fut-il Président de la République, roi ou empereur. Blasphème ! Et humiliation pour tous ces maîtres et érudits du saint coran qui s’évertuent nuit et jour afin que les mortels proscrivent de tels propos de leur discours.

Lire aussi :  Urgent-Primature: le MSHAB-Béré aux côtés du ministre  Hamed Bakayoko et le félicite pour son engagement  pour la Côte d’Ivoire

Alors, qu’est ce qui fait autant peur à ces jeunes de Séguéla pour s’adonner une telle initiative? Les encagoulés, la perte des tabourets des cadres locaux ou l’exclusion de leur ville du programme de gouvernement d’Alassane Ouattara? Cette attitude s’apparente à une souffrance psychosociale due à une menace extérieure. Mais laquelle?

Dire que l’air que vous respirez appartient à Alassane Ouattara n’est pas correcte. Car, lui même le doit à Dieu. Qu’est ce qu’il arrive aux ivoiriens? Quelle nation voudraient-ils construire avec ce genre de réaction? Et oui la politique en Côte d’Ivoire. Dieu doit être découragé de ces créatures à la recherche de l’éphémère ici bas. Le pouvoir des hommes. «Vaut mieux une fin effroyable qu’un effroi sans fin. Vous-vous trompez de guerre parce que vous vous trompez d’adversaire» comme l’a dit Alpha Blondy.

H.KARA

ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com