LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

kone bruno ministre ledebativoirien.net

L’effrayante réaction de Nabagné Koné Bruno, après l’effondrement d’un immeuble à Abidjan

Riviera Bonoumin !

Yopougon, Anono et aujourd’hui Riviera Bonoumin, samedi 20 mars 2021. Le phénomène d’effondrement d’immeubles bat son plein à Abidjan. Impuissantes les autorités sont mises devant les faits accomplis et les dégâts engendrés. Informé du drame, le ministre de la construction, du logement et de l’urbanisme Bruno Nabagné Koné s’exprime de façon incroyable.

 «Un immeuble s’est effondré à Abidjan hier et pour moi, chaque incident de ce type est de trop. J’ai une pensée pour les blessés, à qui je souhaite un prompt rétablissement et me réjouis qu’il n’y ait pas eu de perte en vie humaine. Je voudrais toutefois m’insurger contre les personnes de mauvaise foi qui profitent de l’émotion suscitée par cet incident pour répandre des contrevérités et diffamer le Ministre et ses collaborateurs au lieu de s’en prendre aux premiers responsables de ces effondrements.

Le premier responsable d’un effondrement n’est pas le Ministère de la Construction du Logement et de l’Urbanisme mais le propriétaire du bâtiment, celui qui construit, le maître d’ouvrage. C’est lui qui conçoit le projet, recrute le personnel, achète les matériaux, s’assure que les travaux sont réalisés dans les règles de l’art… L’obligation du recours au permis de construire (PC) a pour objet principal d’impliquer les professionnels du cadre bâti et ainsi, d’imposer un minimum de rigueur dès la conception du projet de construction. Le Permis de construire à lui seul ne suffit pas à empêcher les effondrements.

kone bruno ministre ledebativoirien.netIl faut, en plus du Permis de Construire, que les maîtres d’ouvrages (MO) prennent conscience de leur rôle et de leur responsabilité. Je précise enfin que le bâtiment effondré hier ne disposait pas de permis de construire et que le MCLU avait ordonné un arrêt des travaux depuis le 5 janvier 2021»…. .

Lire aussi :  Urgent-côte d'ivoire-Bouaflé: fin de course de trois grands brigands qui pillent les  producteurs de cacao

Nous nous rappelons encore de l’effondrement d’un immeuble en construction situé dans le quartier d’Anono, le vendredi 12 mars dernier, un effondrement ayant entré des pertes en vies humaines, notamment au niveau des ouvriers et des habitants des maisons environnantes, et de nombreux dégâts matériels.

H.KARAH.KARA

Ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com