LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

Football ivoirien-Willy Braciano a définitivement rangé les crampons: voici qui, il était (révélations) ledebativoirien.net

Football ivoirien-Willy Braciano a définitivement rangé les crampons: voici qui, il était (révélations)

Décédé le mardi 23 février 2021 en Italie, Willy TAH -BI souffrait d’un cancer de foi, depuis plus de un an. Formé au Kins-star à Adjamé (Abidjan) par le coach Hypolyte,  l’enfant de Williamsville n’a pas mis du temps à convaincre les passionnés du ballon rond sur son talent. Élu meilleur révélation du championnat élite en 2011.

L’année 2012 avec le club de l’AS Athlétique marque le début de la carrière du jeune talent dans le championnat de Côte d’Ivoire. Ses brillantes performances avec la réserve du club de Athlétique ont ébloui le coach Kamara Ibrahim qui l’a convoqué avec les U -17 au mondial des cadets au Qatar du 17 octobre au 8 novembre 2013.

Revenu du mondial TAH-BI  pose ses valises au FC Moossou en 2014. En pleine préparation avec les juniors éléphants U-18, à Yamoussoukro, le natif de Zuenoula se fracture le pied. Une blessure qui l’éloigne des terrains durant une saison. Véritable guerrier TAH -BI Willy n’a jamais triché de match, le public sportif à encore en mémoire cette demi-finale contre le Mali, lors des jeux de la francophonie. Les ivoiriens découvrent le leadership du jeune capitaine des éléphants. Ce milieu de terrain à vocation box to box s’est constamment illustré dans le championnat avec l’ASEC et à évoluer souvent comme avant-centre.

Les membres associés ont encore en souvenir ce fameux 3 -1,  un après midi au stade Champroux de Marcory. Le jeune Braciano a plumé l’aigle vert et rouge, de par sa force et sa qualité.  » Le bâtiment » comme on l’appelait c’était un milieu intraitable, véritable travailleur à la perte du ballon. Capitaine, Braciano n’avait peur d’aucun adversaire, il remportait presque tous ces duels devant des adversaires redoutables.  Quand Willy la cheville ouvrière est atteinte c’est toute l’équipe qui est touchée. Logiquement un guerrier d’une telle nature remporté toujours ces combats, mais hélas celui contre le cancer était plus fort que lui.

Lire aussi :  ABIDJAN:LE PROCÈS DU ROBERT GUEI CONTINUE AVEC SES INTRIGUES

Au niveau du palmarès Willy TAH-BI dit Braciano a été champion avec l’ASEC la saison 2016 -2017. Il a été finaliste malheureux des jeux de la francophonie en 2017 et aussi champion de la coupe Primavera avec Atlanta en 2019. Ses obsèques laissent d’amers souvenirs. Nous  y reviendrons.

MARTIAL TAHOU

Ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com