LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

succession de Ouattara Alassane a problème, Soro, Gbagbo, Blé Goudé engrenage, ledebativoirien.net

urgent-présidentielle 2025: l’acquittement de Gbagbo et le coup du sort, le RHDP a-t-il encore un champion? Ouattara rêve déjà la carte Soro? Révélations

Vastes  manœuvres au sommet. L’acquittement de Laurent Gbagbo et de Blé Goudé ne vient  pas rendre les choses simples relativement à la  présidentielle 2025 malgré le ticket du 3ème mandat de monsieur Ouattara. Avec le décès d’Amadou Gon Coulibaly et d’Hamed Bakayoko, le Rassemblement des Houphouëtistes pour  la Démocratie et la Paix-RHDP a-t-il encore un «Champion» présidentiable face aux miraculés de la Haye? Une ultime carte en main selon les révélations les sources de ledebativoirien. Palpitant !

ALASSANE  OUATTARA LEDEBATIVOIRIEN.NETCoup du sort, Alassane Ouattara et le RHDP viennent d’épuiser toutes leurs cartes pour la présidentielle de 2025 au moment où Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé fouleront le sol ivoirien pour la compétition. Car pour cette future échéance électorale, il n’aura plus de «cas de force majeure» selon l’actuel Président ivoirien. Et, les fers de lance du renouveau générationnel au RHDP, Amadou Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko ne sont plus là. Le RHDP et le locataire du palais d’Abidjan semblent être, aujourd’hui, pris au piège dans leur projet de sempiternelle conservation du pouvoir d’État face à la redoutable motivation et mobilisation des partisans de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé.

Dès lors, que servira, cette fois, Alassane Ouattara aux Ivoiriens à l’approche de la présidentielle de 2025 pour garder le fauteuil présidentiel? La chambre d’appel de la  Cour Pénale Internationale (CPI) a rejeté, depuis mercredi 31 mars 2021, l’appel du procureur et a confirmé la décision de la chambre de première instance de l’acquittement de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé. Ce qui complique  un peu le calcul du RHDP qui ne pensait pas  à la réalité à un tel épilogue du feuilleton juridique de La Haye.

Lire aussi :  Cavally: le maire Baillet Benoît Séverin fait don de 20 motos aux ex-combattants de la région

Par conséquent, les deux ivoiriens en procès depuis quelques années sont libres définitivement. Ainsi, Fatou Bensouda, Procureur de la Cour Pénale Internationale se résigne finalement et accepte sa défaite : «Je prends acte de l’arrêt de la Chambre d’Appel confirmant l’acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé» s’est-elle prononcé à la fin du verdict.

Comme, elle, le palais d’Abidjan sombre actuellement dans le regret. Alassane Ouattara, après son 3Eme mandat, serait sur le point de partir en 2025 et ses «Champions» Amadou Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko qui devaient assurer la relève générationnelle sont tous passés successivement de vie à trépas. Alors, comment faire pour battre l’opposition qui aura certainement comme candidat à la présidentielle de 2025, l’un des célèbres désormais ex-pensionnaires de la CPI? Le constat est amer et l’urgence de la réalité qui n’est plus virtuelle trouble terriblement  le sommeil au RHDP.

KANDIA ET BICTOGO TENEFaut-il encore trouver une nouvelle parade pour se maintenir candidat à sa propre succession sachant que le Conseil Constitutionnel et la France ont suffisamment terni leur honorabilité pour le 3ème mandat? Le changement de régime en 2025 semble se profiler à l’horizon en faveur de Laurent Gbagbo et ses partisans. Moult réflexions présentement au palais d’Abidjan pour tenter de reprendre la main avant octobre 2025. Si en dix (10) ans de pouvoir, Alassane Ouattara n’a pu faire d’Hamed Bakayoko un digne successeur présidentiable pourtant plus célèbre dans son écurie,

ce n’est pas en quatre (4) petites années de fin de mandat qu’il pourra façonner Téné Birahima Ouattara alias photocopie, ou, Adama Bictogo, Kandia Camara, Cissé Abdourahamane ni même Achi Patrick Jérôme, actuel premier ministre, pour une candidature victorieuse à l’élection du Président de la République. Et ce, afin de permettre au RHDP de conserver le pouvoir d’État à l’issue de la présidentielle de 2025. Alors, que servira, cette fois, Alassane Ouattara aux ivoiriens pour maintenir le RHDP au pouvoir?

Lire aussi :  Abidjan:Le procès de Simone Gbagbo reprend avec des assurances du Procureur général

Un cataclysme se profile à l’horizon. Ouattara rêve de jouer la carte Guillaume Soro. Le temps court. Le maitre du palais selon nos sources poches des diplomaties occidentales, n’a pas encore renoncé à la carte de Soro Guillaume et serait sur le point de faire des propositions. Un shadow cabinet est en préparation à l’effet d’étudier toutes les stratégies épatantes de propositions  à celui que ses admirateurs désignent comme l’enfant terrible ‘’teni gbanani’’ du champ politique ivoirien.

Il ne faudra trop tôt pas enterrer Guillaume Soro dans le plan de Ouattara. Difficile pullule que devront s’apprêter à avaler les inconditionnels du ‘‘Tout Sauf Soro’’ dans le clan de Ouattara. le président du RHDP Alassane Ouattara n’a pas encore enterré Soro Guillaume. Le jeu de la realpolitik est en marche. Ne dit-on pas que la politique reste et demeurera la scène appréciation de la réalité du moment et du terrain ?

Gbagbo et Blé Gioudé sont dans la place, Ouattara rêve d’un grand coup acrobatique avec Soro Guillaume, ‘’son fils’’ comme  l’ultime pion pour redorer son blason au nord de la Côte d’Ivoire. La partie à venir est palpitante en Côte d’Ivoire. Succession de Ouattara et l’engrenage.  Ledebativoirien.net au cœur de l’actualité suit le dossier…Tout va se jouer.

H.KARA

ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com