LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

député hassane de mankono décédé brusque ledebativoirien.net

urgent Mankono-disparition brusque du député élu Fofana Hassane: les populations entre explications irrationnelles et fatalistes-une bombe sociale à désamorcer

Il ne siègera jamais à l’hémicycle ivoirien. Car, il a rendu l’âme le vendredi 2 avril 2021 à la suite d’un contrôle médical à la clinique Farah de Marcory, juste, après sa brillante victoire, jugée d’ailleurs historique dans sa région.  Que peut-il arriver avec  la disparition très  brisque du candidat indépendant élu, avant la reprise des élections législatives dans la circonscription de Mankono,? C’est que, Fofana Hassane, après 15 années de combat politique à Mankono est venu à bout du «baobab», le ministre Moussa Dosso à l’issue des dernières élections législatives du 6 mars 2021.député manokono décédé ledebativoirien.net Le jeune opérateur économique, candidat indépendant, a remporté le scrutin législatif de la circonscription de Mankono commune et sous-préfecture à 50% des voix contre 40 pour le ministre-candidat RHDP, Moussa Dosso.

C’est la consternation à la limite du traumatisme à Mankono et dans toute la Côte d’Ivoire. De quoi est-il mort? Les commentaires vont bon train en Côte d’Ivoire et au sein de la diaspora européenne. Les populations de Mankono sont divisées entre des explications irrationnelles, fatalistes et rationnelles. À quoi s’en tenir au regard de la disparition éclair du jeune député fraîchement élu de Mankono ?

Fofana Hassane a été atteint d’un mal aussi mystérieux que son nom: «une sans vie», appellation scientifique du «Kôrôti» en dialecte Koyaka le jeudi 4 mars 2021 au cours d’un meeting à Oussougoula, village situé dans la commune de Mankono.  Avons-nous appris. Vrai ou faux? La nouvelle s’est répandue à Mankono comme une traînée de poudre. En effet, le candidat indépendant a eu un malaise durant son dernier meeting. Nous l’avons rencontré cette nuit dans sa chambre. Il nous confia qu’il a eu un coup de fatigue, lors du fameux meeting d’Oussougoula. Mais, les sachants et les initiés des pratiques mystiques ont soutenu la thèse de l’emploi d’«une sans vie» contre la personne de de Fofana Hassane. Difficile de croire à cette explication. Car, nous sommes plongés dans l’irrationnel.

Lire aussi :  BURKINA-SORO TOUJOURS MENACÉ: « PERSONNE N'A DEMANDÉ LA LEVÉE DU MANDAT D'ARRÊT CONTRE SORO » COMMISSAIRE DU GOUVERNEMENT

Cependant, la ville de Mankono est connue pour son obédience religieuse. Les Koyakas de Mankono sont majoritairement musulmans. Ainsi, ils croient tous en un Dieu unique, Allah. L’omnipotent et l’omniscient. Ce qui fait dire à certains d’entre eux que nul n’a arraché le jeune député élu Fofana Hassane à sa famille biologique, nucléaire et à la population de Mankono si ce n’est Allah le Tout-Puissant «par qui nous venons au monde et envers qui nous repartons le moment venu». Dans cette frange de la population, l’explication dogmatique et fataliste prévaut dans le discours relatif à la cause de la mort du député élu Fofana Hassane.

Enfin, arrive le rapport médical du défunt. Il a été diagnostiqué dans ce rapport, les symptômes du Covid-19. Fofana Hassane est décédé, selon les médecins de la clinique Farah, de la maladie à Coronavirus. Le constat est scientifique et rationnel. Point besoin de chercher ailleurs la cause de la mort du jeune opérateur économique et candidat indépendant élu qui a remis sa victoire au RHDP.

Du coup, des trois thèses explicatives précédentes qui circulent, aujourd’hui, à Mankono et ailleurs, la première serait porteuse de germes d’une crise ou d’un conflit pré-électoral voire postélectoral à en croire la perception sociale liée à la disparition brutale de Fofana Hassane, le jeune député fraîchement élu de Mankono commune et sous-préfecture. Alors, nous interpellons, ici, la CEI, le premier ministre Achi Patrick et le Chef de l’État, Alassane Ouattara pour qu’ils usent de tous leurs pouvoirs afin d’apaiser les cœurs des populations de Mankono avant la reprise des élections législatives dans cette circonscription électorale.

Lire aussi :  ABIDJAN-LUTTE CONTRE LE TRAFIC D’ESPECES PROTÉGÉES : UN TRAFIQUANT MAJEUR LONGTEMPS RECHERCHE VIENT D’ETRE MIS AUX ARRÊTS

H.KARA

envoyé spécial à Mankono

ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com