LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

des cyberactivistes "prennent en otage" Guillaume Soro et sapent son combat politique ledebativoirien.net

Rififi au GPS-Boubaker Sy à la rescousse et le clash inévitable : des cyberactivistes « prennent en otage » Guillaume Soro et sapent son combat politique

 Alors que le combat de Générations et Peuples Solidaires (GPS) est une question d’idéologie fondée sur la realpolitik, des cyberactivistes continuent de ramer à contre-courant en voulant stagner dans des sempiternelles démonstrations et dénonciations de la cause de la disparition brutale de l’ex-premier ministre Hamed Bakayoko. Un homme, Boubaker Sy, vient recentrer ces mercenaires du clavier sur l’objectif principal de Guillaume Soro.

C’est-à-dire dire, la conquête du pouvoir d’État par des arguments constructifs et des actions productives. Et non par des communications à relent mortifère contre-productives. Boubaker Sy, à la rescousse de la ligne de communication de GPS, a été pris à parti par Amiral Blindé. Un des cyberactivistes pro-soro.

Hamed Bakayoko est décédé dans les conditions motivées par la présidence de la république. Et depuis lors, Téné Birahima Ouattara alias photocopie est devenue désormais la cible de tous les cyberactivistes de l’opposition en général et des cyberactivistes se réclamant du combat de Guillaume Soro dans le mouvement citoyen Générations et Peuples Solidaires en particulier. Le tout nouveau ministre d’État de la défense croule littéralement sous le poids des critiques les plus acerbes.

Traité de celui qui serait à l’origine du passage de vie à trépas du fils de Séguéla voire du Woroba, Hamed Bakayoko, Téné Birahima Ouattara avance tant bien que mal dans sa mission à lui confiée par le Président Alassane Ouattara. Si le frère cadet du Président ivoirien fait preuve de résilience au regard de toutes les vulgarités qui se racontent sur sa personne, les adversaires politiques en face devraient de même changer de stratégie pour atteindre leurs objectifs.

Lire aussi :  Lâcheté, complicité, indignité: L’histoire se nourrit d’antériorité des faits et de vérité

Téné Birahima Ouattara n’est pas un projet de société encore moins un programme de gouvernement à proposer aux ivoiriens là où le RHDP et son président, Alassane Ouattara peinent actuellement à restaurer la démocratie et l’État de droit en Côte d’Ivoire pour le bonheur des fils et filles d’Éburnie.

Ainsi, les communicateurs d’une personnalité politique d’envergure nationale et internationale comme Guillaume Soro devraient éviter de trainer le combat du président de GPS dans des publications stériles et axées sur la santé de ses adversaires politiques ou non sur les réseaux sociaux. Les ivoiriens attendent beaucoup de Guillaume Soro en terme d’alternative efficiente et efficace à la gouvernance d’Alassane Ouattara.

C’est ce que Boubaker Sy, coordonnateur général du mouvement «Ensemble pour Soro», a vite compris. Il invite, par conséquent, les cyberactivistes qui se réclament du mouvement générationnel de Guillaume Soro, à sortir de la logique mortifère des informations et analyses sur les réseaux sociaux lors de l’hospitalisation du défunt premier ministre Hamed Bakayoko à Paris. Une ligne de communication désuète et avilissante arpentée par des cyberactivistes qui éclabousserait le leader générationnel dans sa vision et son combat politique pour une Côte d’Ivoire solidaire et prospère.

Alors, Boubaker Sy tente de recentrer ces cyberactivistes sur l’objectif et l’essence du combat de GPS et son leader en ces termes: «Guillaume Soro, ancien Ministre de la communication, ancien Premier Ministre, ancien président de l’Assemblée Nationale. Il mérite mieux que cette communication 360 degrés axée sur l’état de santé de ses adversaires politiques. Solidaires, nous avons dit, et d’autres urgences et priorités nous avons et devons avoir pour les ivoiriens. C’est abusé ! Que les uns et les autres se ressaisissent. Mortels et malades en sursis nous les sommes, tous».

Lire aussi :  DECULOTTE-AFFAIRE SUPPRESSION DE L’IGR: LA PRESSION DE OUATTARA FAIT RECULER PASCAL ABINAN KOUAKOU DG DES IMPOTS

Ne supportant pas la pertinence et la maturité intellectuelle et politique des propos du jeune Boubaker Sy, Amiral Blindé, un des cyberactivistes, apostrophe directement le jeune prodige du combat de Guillaume Soro dans une vidéo diatribe. «Je m’adresse à toi Boubaker Sy. (…) Téné Birahima Ouattara recrute présentement. S’il t’a fait appel, il faut aller avec lui. On n’a pas besoin de toi dans le combat de Guillaume Soro. Guillaume Soro, lui-même, ne peut pas nous interdire de faire des vidéos comme bon nous semble», s’est-il déchaîné.

Ce ne sera  donc  pas  de  tout repos autour de Guillaume Soro avec cette menace  d’interpellation, côté du gouvernement  ivoirien,  à  la recherche d’un bouc émissaire face à la menace de  la CPI. Une intelligence activiste s’impose dans le repositionnement  de l’ex-PAN.

H.KARA

ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com