LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

Retour de Gbagbo et Blé Goudé: scepticisme des ivoiriens, des propos antagonistes pour un retour mitigé

‘La justice et le droit ont triomphé. Gbagbo Laurent et Blé Goudé acquittés sont libres. C’est la libération de toute la Côte d’Ivoire. Ils doivent regagner la terre de leurs ancêtres pour reprendre leur place » entend-t-on ici. Par contre, là:  »Ils n’échapperont pas à la justice ivoirienne. Les trois mille morts ne seront pas vains. ADO n’a pas encore dit son dernier mot ». Ce sont là, quelques propos antagonistes des ivoiriens que l’équipe de ledebativoirien.net a recueillis dans les rues d’Abidjan.

La question est de savoir le sentiment des ivoiriens face à la libération définitive de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et son ministre Blé Goude, ainsi que leur retour en Côte d’Ivoire. Sans  oublier la promesse ferme du chef de l’Etat Alassane Ouattara, la main sur la poitrine. L’ex-président de la République ivoirienne Laurent Gbagbo et son ministre, patron de la galaxie des patriotes, Charles Blé Goudé sont définitivement acquittés par la cour pénale internationale. Ils sont désormais libres de leurs faits et gestes et doivent aller et venir librement où ils veulent à travers le monde entier.  Cette décision a réjoui le cœur de plus  d’un ivoirien qui s’impatiente de les revoir en Côte d’Ivoire.

Zoma Bledou Marck, fonctionnaire : il dit avoir fêté avec sa famille et ses amis proches à l’annonce de l’acquittement et la libéralisation définitive de Laurent Gbagbo. «Nous avons dansé au son du zouglou. Je suis heureux, très ému et agité même depuis la libération du Président Laurent Gbagbo et du ministre Blé Goudé. Enfin la justice et le droit ont triomphé. Leur libération, c’est la libération de toute la Côte d’Ivoire » s’est t il réjoui.

Lire aussi :  Nomination du Premier Ministre Hamed Bakayoko: pourquoi les populations  de Gbémazo saluent le Président Alassane Ouattara

Marie Ange Koffi,  membre de la société civile: pour sa part, elle rêve que les prisonniers politiques libérés regagnent immédiatement leur pays d’origine auprès des leurs. Pour reprendre leur place dans la société.  «Laurent Gbagbo et son fils Blé Goudé ont passé gratuitement plus de dix ans de leur vie en prison et gloire à Dieu ils ont été acquittés de toutes les charges qui pesaient injustement sur eux. Leur libération est due à la justice divine et si c’est le cas, plus personne ne pourra aller contre cette décision. Ils sont libres et ils le seront pour toujours et partout dans le monde entier, la CPI l’a dit.»

Pour ce qui concerne les rumeurs sur les réseaux sociaux faisant allusion que Gbagbo Laurent  »viendra vivre en Côte d’Ivoire avec sa seconde épouse Nadi Bamba » ; des ivoiriens trouvent que cela est une provocation à laquelle l’ex-première dame Simone Gbagbo ne doit pas répondre, encore moins s’en inquiéter.

Outtar Cédric Koné informaticien, refuse de croire en une telle  rumeur. «Vous aussi, Gbagbo Laurent n’est pas dupe. Il sait ce qu’il fait. Comment pourra-t-il vivre ici sur la terre de ses ancêtres à côté de sa Simone Gbagbo et avec Nadi Bamba, membre influent du RDR. Jamais ! Sa femme Simone a trop souffert de l’avènement de cette crise qui leur a arraché leur liberté et leur dignité. Laurent Gbagbo viendra et il vivra avec son épouse bien adorée Simone Gbagbo.»

Par contre certains ivoiriens semblent ne pas  être satisfaits de cette décision de la CPI. Malgré les dix années de leur vie passées hors de leur pays pour des raisons politiques, ils n’ont pas fini de purger leur peine. Cette frange d’ivoiriens n’est pas encore convaincue de cette libération. Elle aurait souhaité que leur peine s’alourdisse, vue les atrocités vécues, lors de  la crise  postélectorale de 2011.

Lire aussi :  Covid-19-attention aux 2 poids 2 mesures de la CEI : Et les confinés du grand Abidjan !

 A les entendre, le président Alassane Ouattara aura encore son dernier mot dans cette affaire. Moussa Kamara K., opérateur économique, souhaiterait que la peine de Gbagbo Laurent et Blé Goudé soit à perpétuité pour cause des charges qui pesaient sur eux.  »Gbagbo Laurent et Blé Goudé ne devraient pas être libérés de si tôt. Ils ont fait trop de mal, même s’ils ont été soit disant acquittés et libérés par la CPI, ils n’échapperont pas à la justice ivoirienne, les trois mille morts ne seront pas vaines, ADO n’a pas encore dit son dernier mot, ici en Côte d’Ivoire la décision revient au président de la République Alassane Ouattara ».

Abondant dans le même sens,  Mounaha Tanoh Agathe enseignante pense que Laurent Gbagbo devrait rester en prison à vie pour avoir dépouillé la Côte d’Ivoire.  »Gbagbo Laurent et son Blé Goude ont dépouillé la Côte d’Ivoire en cassant la BCEAO. Ils ont tué les ivoiriens, ils ont chassé les étrangers. Ils ne devraient pas être libérés aussi facilement. On les attend ici en Côte d’Ivoire, ils ne seront jamais libres comme ils le croient. Le gouvernement ivoirien les fera répondre de leurs actes devant la lois ivoirienne.».

Dans l’ensemble, malgré la divergence des réactions et d’idées des uns et des autres, les ivoiriens restent imperturbables et tranquilles, depuis l’annonce de l’acquittement et la libération de Gbagbo Laurent et Blé Goudé. Le monde bouge et la Côte d’Ivoire avance quoi qu’il en soit vers de nouveaux horizons. Le retour de Gbagbo sera-ce demain? L’Afrique se mobilise.

Lire aussi :  Afrique-développement: Deux Ivoiriens primés à la ‘‘Semaine de l’Evaluation’’ de la BAD

Hortense Loubia Kouamé

ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com