LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

REPPRELCI MEDIA ABIDJAN EDEBATIVOIRIEN.NET

Abidjan-le REPPRECLCI dit non à un complot!: grosse colère des entreprises de la presse  numérique inscrites dans  un événement  visant à ternir leur  image

Inconcevable! Plusieurs patrons de presse en ligne, membres du Réseau des Professionnels de la Presse en ligne de Côte d’Ivoire, REPPRELCI, faîtière des médias numériques en Côte d’Ivoire, relatif à la nomination des personnes  physiques et morales dans un évènement baptisé,  »awards » de la presse numérique de Côte d’Ivoire, dénoncent, une pratique visant  à enfreindre à leur  image de  marque.

D’une seule voix, ces entreprises par l’entremise de leur organisation lèvent le ton face à un tel état de fait visant  des objectifs inavoués. Sans avoir au préalable donné leur accord, difficile de cerner la tentative  de les récompenser dans une compétition à laquelle elles n’ont pas souscrit. A quel dessein ? Ici le Communiqué de protestation, du Réseau qui les regroupe…

 

COMMUNIQUE

REPPRELCI MEDIA ABIDJAN EDEBATIVOIRIEN.NET  A la suite de la publication le vendredi 16 avril 2021 d’une série de visuels présentant des « nominés » d’une cérémonie de distinction annoncée pour les 29 et 30 avril 2021, plusieurs journalistes et responsables de médias ont été mis devant le fait accompli en y voyant leur nom ou le nom de leur entreprise, sans qu’ils ne soient préalablement contactés.

Surpris et consternés, ces professionnels des médias ont exprimé leur mécontentement, face à ce mode opératoire qui viole leur droit à l’image, puis demandé pour la plupart, le retrait de leurs noms et photo desdits visuels, lors de discussions dans plusieurs forums WhatsApp le lendemain samedi 17 avril 2021.

Après analyse, ces personnes morales et physiques se sont rendues compte qu’elles sont « nominées » dans des catégories avec des médias qui ne sont pas légalement constitués en entreprise de presse, pour une compétition dite d’excellence. Des sites d’information qui ont cessé d’exister figurent également sur la liste des médias nominés, comme c’est le cas d’un journal en ligne dont le promoteur est décédé.

Lire aussi :  Présidentielle 2020: «Le malaise autour du sort de Simone Gbagbo grandissant» ''alors qu'elle est une femme''

Il nous revient par ailleurs que des panélistes annoncés dans le programme, aussi bien des personnalités que des professionnels des médias ont été mis devant le fait accompli, sans avoir préalablement donné leur accord.

Etant donné que les initiateurs disent organiser cette cérémonie sous l’égide du ministère de la Communication, des Médias et de la Francophonie, le Réseau des Professionnels de la Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI), au nom de ces personnes physiques et morales, et à leur demande, a saisi ce mercredi 21 avril 2021 ledit ministère.

En tout état de cause, ces personnes physiques et morales se réservent le droit de donner une suite judiciaire à cette affaire, si leurs images et noms continuaient de figurer sur les listes et visuels des entreprises et des personnes prétendument « nominées ».

Fait à Abidjan le 22 avril 2021

Pour le Bureau Exécutif-Le Président : Lassina SERME

ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com