LE DEBAT IVOIRIEN

Parce que Nous avons tous le droit de reflechir

urgent-Côte d’Ivoire où est passé Babily Dembélé qui voulait réconcilier les ivoiriens Ledebativoirien.net

urgent-Côte d’Ivoire où est passé Babily Dembélé qui voulait réconcilier  les  ivoiriens ?

Pas de ses nouvelles

La Fédération des Associations des Femmes leaders de Côte d’Ivoire (Fafl-Ci), Mauricette Bly avait adressé un message musclé à la nation ivoirienne indiquant la candidature de l’homme d’affaires prospère, Babily Dembélé. C’était pour  les  futures élections présidentielles de 2020 en Côte d’Ivoire. Mais  l’horizon reste encore  brumeux. Dame Sangaré Bada, Secrétaire générale du Congrès ivoirien pour le développement et la paix (Cidp), marraine de cette manifestation en son temps avait aussi décrit le candidat comme le providentiel qui pourra sauver  la Côte d’Ivoire, par la paix, la réconciliation et le développement durable. Mais, jusque-là pas, des  nouvelles de  l’homme Babily Dembélé qui voulait réconcilier  les  ivoiriens. Sur ses traces.

C’était  un samedi 2 février 2020, à la mythique Place Cp1 de Yopougon, bastion de  l’opposition  ivoirienne, quand le chrétien Loè Eddy et le musulman Kouyaté Vassandjo ont prié et béni la cérémonie devant plusieurs centaines de jeunes et de femmes venus des quatre coins du District autonome d’Abidjan. Ce jour-là, la présidente du comité d’organisation de ladite cérémonie a affirmé qu’après le décès du père indépendantiste de la Côte d’Ivoire moderne la démocratie a emprunté des chemins tortueux avec pour conséquences la fuite de la liberté d’expression, les emprisonnements arbitraires, des morts en cascade, des blessés et mutilés de crises violentes. Sans oublier les déportés d’outre-Atlantique et exilés politiques. Toute chose qui a marqué la triste et sombre histoire du pays de Félix Houphouët-Boigny.

Elle ne manquera pas de porter un regard critique sur l’école ivoirienne devenue un luxe aux mains de  l’ex-maitresse Kandia Camara, Aujourd4hui aux affaires Etrangères à la Côte d’Ivoire. Le panier est devenu un sachet de la ménagère appuie-t-elle tout en condamnant les agissements néfastes et moribonds des enfants en conflit avec la loi appelés ‘‘microbes’’.  Quand les héritiers sont distraits, ils ne peuvent que dilapider l’héritage et la doctrine de paix du père.

Lire aussi :  Côte d’Ivoire-Inconcevable : ‘‘On ne comprend plus rien dans ce pays''-La rentrée des classes, un véritable calvaire

Face à cette problématique, la présidente Mauricette Bly estime qu’il fallait du sang nouveau dans les veine de la république. «Je proclame la candidature du président Babily Dembélé aux prochaines présidentielles de 2020-avait-elle dit-. Avec lui c’est tout le pays qui gagne. Pour Mme Sangaré Bada, Secrétaire générale du Cidp, le président du Congrès ivoirien, Babily Dembélé, incarne la liberté, la paix et la réconciliation et le vrai changement des choses passera par lui inéluctablement.

Et une Côte d’Ivoire nouvelle démocratique et débarrassée de difficultés des populations. « Le président Babily  va  mener le nécessaire combat contre la pauvreté et pour le développement. Humble et rigoureux, il incarne l’avenir certain des ivoiriens. Selon la secrétaire générale du Cidp, il connaît les besoins des pauvres. Pour cela, il a construit 800 logements sociaux  au profit des ivoiriens. uIl a été un des meilleurs conseillers du président Henri Konan Bédié et également le seul ambassadeur que le président Gbagbo a envoyé auprès de pays arabes dans la confiance. Son sens de mener à bien ses missions de paix l’a conduit au pays des Guébié après leur génocide dans les années 1970 et les a emmenés dans la république ».

Les femmes leaders ont été invitées ce  jour-là à demeurer dans la dignité et savoir ce qu’elles veulent. «Une meilleure épouse est celle qui s’occupe de ses enfants et prodigue de sages conseils à son conjoint.  Mais elle doit rester soumise et avoir la crainte de Dieu.  Avec les femmes la paix, la réconciliation peuvent être une réalité vivante en terre d’Eburnie. C’est un devoir qui appelle les uns et les autres pour une meilleure nation ivoirienne», fait savoir la dynamique secrétaire générale du Cidp.

Lire aussi :  Abidjan-Révolte contre une violente  taxe de 100.000 Fcfa au Café-Cacao : la  grosse colère de Christophe Douka…Alassane  Ouattara se met à dos les producteurs, Houphouët-Boigny va se réveiller

TOUJOURS A LA  MACA?

Toute cette débauche d’énergie était  pour  un seul  homme qui est toujours traqué? Mais les compagnons de  l’introuvable Babily Dembélé, expert en immobilier et stratège auprès des institutions sociales, financières et diplomatiques,, pensent qu’il est utile pour  le pays qui a besoin d’un sang nouveau. «Les ivoiriens sont fatigués des querelles politiques qui ne font que creuser le fossé déjà trop large de la pauvreté».   Mais pour l’heure, aucune trace, du providentiel Babily Dembélé ?

Ben, si, il était annoncé du  côté de la Maison d’Arrêt et de correction d’Abidjan (Maca) où il es détenu depuis 26 octobre 2021 pour, dit-on, «atteinte à la sûreté de l’Etat». Il avait  un problème de  santé qui  se dégradée au fur et à mesure. Selon le Certificat d’hospitalisation qui a été établi par un médecin qualifié, Babily Dembélé n’était pas autorisé à sortir de la Maca pour ses soins.

GRACE  OZHYLLY

ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.

This site is protected by wp-copyrightpro.com